Le business plan ne sert pas uniquement à construire son projet et trouver des investisseurs. C’est également un outil de communication et de pilotage. Dans l’optique de créer ou reprendre un foodtruck ou une fast food, le business plan se révèle capital à bien des égards.

Le business plan pour bâtir le projet

En premier lieu, le business plan est utile dans la construction du projet. L’utilité du business plan réside tout d’abord dans la construction et la validation du projet.

Comprenant entre autres une étude de marché, la définition de la stratégie et une modélisation financière, le business plan amène à s’interroger sur un certain nombre de problématiques. Dans l’étude de marché, nous sommes à nous questionner sur la segmentation client, la concurrence, les tarifs du secteur etc.

Du point de vue de la stratégie, le business plan est l’occasion de mettre en place un plan d’actions efficace en se basant sur les données de l’étude de marché. Celle-ci va permettre de définir un positionnement et une stratégie marketing adaptée.

L’ensemble de ces résultats donnera des bases solides pour construire la modélisation financière du projet. La détermination du prix, précédemment effectuée, servira à construire les prévisions de chiffre d’affaires.

Le business plan ainsi effectué sera souvent demandé par les investisseurs.

business

Le business plan pour la recherche d’investisseurs

Les banques, business Angels ou tout autre investisseur externe exigeront la plupart du temps ce document. C’est pour eux un outil d’aide à la décision.

En effet, les investisseurs se posent un certain nombre de questions auxquelles le business plan doit répondre :

  • Le projet répond-t-il à un besoin non satisfait ? Blablacar répondait par exemple à un besoin de voyager à moindre coût avec plus de flexibilité que la SNCF.
  • Quelle est la pertinence de la solution proposée ?
  • Existe-t-il un marché à saisir pour cette solution-là ? Si oui, de quelle taille est-il ?
  • Le cas échant, quels sont les barrières à l’entrée ? Soulignez ici la réglementation qui est parfois oubliée.
  • Où le projet en est-il dans sa réalisation ? D’où l’importance de présenter les premiers résultats, tels que le lancement d’un prototype ou l’acquisition de premiers clients, partenaires etc.
  • L’équipe est-elle en mesure de porter un tel projet ? Les investisseurs doivent avant tout croire en l’équipe avant de croire au projet.
  • Enfin les questions financières : le projet est-il rentable ? Si oui à partir de quand ? Pour quel investissement ? etc.

Ces réponses extrêmement importantes sont également à apporter aux potentiels clients, partenaires ou fournisseurs rencontrés lors de la création de l’entreprise.

Outil de communication

Dans le cadre de la recherche de partenaires commerciaux, un business plan peut-être nécessaire pour convaincre son interlocuteur. Des fournisseurs ou distributeur auront besoin de s’assurer de la solidité du projet avant de s’engager avec un entrepreneur.

Imaginons un créateur de foodtruck à la recherche de fournisseurs. Celui-ci va alors aller à la rencontre de distributeurs qui évalueront la pertinence du projet afin de ne pas s’engager sur un projet risqué.

C’est également un document important pour recruter des premiers employés. Pourquoi un développeur qualifié se lancerait dans cette aventure entrepreneuriale ? Il faudrait que celui-ci soit confiant dans le potentiel du projet et enthousiaste à l’idée de le développer.

Enfin, un entrepreneur peut être amené à solliciter l’aide d’organismes publics ou indépendants pour accompagner la création et le développement de l’entreprise. Dans ce cas-là, un business plan est également nécessaire pour examiner le projet.

Dans cette optique, il est intéressant de présenter des tableaux de bord très visuels pour mettre en valeur l’évolution de certains chiffres ou ratios. Ce sont par exemple, des courbes présentant l’évolution du chiffre d’affaires, de la trésorerie, ou encore celle des marges.

Le business plan comme outil de pilotage

Une fois les financements trouvés et l’entreprise lancée, le business plan conserve son utilité.

Il représente une feuille de route à suivre pour atteindre les objectifs fixés. L’élaboration des budgets se basera notamment sur les coûts et investissements précédemment calculés dans le business plan.

De plus, il va permettre de mesurer les éventuels écarts qu’il y aurait entre les prévisions et la réalité. Dans le cas où les performances réelles restent en dessous de celles prévues, il sera essentiel de chercher la source de l’écart.

Au final, la rédaction d’un business plan peut paraitre longue et fastidieuse mais elle constitue un gain de temps considérable car elle permet de prendre des décisions plus rapidement.

CONCLUSION

En conclusion, le business plan d’un FoodTruck doit se révéler convainquant sans essayer de tromper le lecteur. Il convient également de garder à l’esprit que les investisseurs reçoivent des dizaines de projets qu’ils doivent évaluer en peu de temps. Il est donc nécessaire qu’il soit concis et de proposer un executive summary qui résume l’intégralité du business plan 2 pages. C’est ce document qui sera lu en premier lieu.

Billet rédigé en partenariat avec le portail http://www.my-business-plan.fr

N'hésitez pas à partager !
  • 2
    Shares

Laisser un commentaire

Specify Facebook App ID and Secret in Super Socializer > Social Login section in admin panel for Facebook Login to work